En bref - Une «alternative de transition» pour Haïti?

Port-au-Prince — La «Plate-forme démocratique de la société civile et des partis politiques de l'opposition» a présenté hier une «alternative de transition» sur deux ans prévoyant le départ du pouvoir du président Jean-Bertrand Aristide et son remplacement par un président de transition choisi parmi les juges de la Cour de cassation.

Dans sa résolution, la Plate-forme indique qu'elle «prend en compte la volonté publiquement exprimée par l'immense majorité de la population de débarrasser le pays de ce régime irresponsable, criminel et despotique afin d'y instaurer un État de droit». Elle «s'engage à obtenir dans les meilleurs délais que M. Aristide et tous les membres du gouvernement Lavalas [Lavalas, le parti présidentiel au pouvoir, NDLR] quittent le pouvoir».