Vache folle - L'embargo américain est maintenu

Washington - Le département américain de l'Agriculture (USDA) a indiqué hier qu'il ne statuerait pas sur une réouverture partielle des frontières américaines au bétail canadien avant la conclusion d'une enquête sur le premier cas de maladie de la vache folle aux États-Unis.

Les États-Unis ont interdit les importations de bétail et de boeuf canadiens après la découverte en mai dernier en Alberta d'un seul cas d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), ou maladie de la vache folle. L'USDA a depuis proposé de reprendre les importations de bovins canadiens âgés de moins de 30 mois.

L'USDA ne prolongera pas au-delà du 5 janvier la période allouée aux commentaires du public sur cette proposition, a dit le département dans un communiqué, tout en précisant qu'il pourrait accepter de recevoir d'autres commentaires après la conclusion de son enquête sur le cas d'ESB.