Échanges de tirs entre des combattants de l’ÉI et les forces canadiennes

Ottawa — Les forces spéciales de l’armée canadienne ont de nouveau échangé des coups de feu avec les combattants du groupe armé État islamique (ÉI) la semaine dernière.

Le capitaine de la Marine Paul Forget a déclaré lundi que les troupes d’élite, présentes à titre de conseillers stratégiques des combattants kurdes, ont essuyé des tirs à deux reprises au cours de patrouilles sur les lignes de front la semaine dernière.

Le capitaine Forget affirme que dans les deux cas, les troupes canadiennes ont riposté et «neutralisé» les menaces.

Ces combats s’ajoutent à celui décrit de la semaine dernière par le commandant des Forces d’opérations spéciales du Canada, le brigadier-général Michael Rouleau.

Le capitaine Forget a aussi affirmé lundi que les CF-18 avaient mené 12 frappes aériennes supplémentaires en appui à l’armée irakienne, qui se prépare à libérer Mossoul, la deuxième plus grande ville du pays.