En bref: Wesley Clark au procès Milosevic

La Haye — L'ancien général américain Wesley Clark, candidat à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2004 aux États-Unis, a témoigné à huis clos hier lors du procès de Slobodan Milosevic devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie de La Haye.

Clark, qui avait dirigé la campagne de bombardement de l'OTAN contre la Serbie en 1999 pour mettre un terme à la répression contre les Albanais du Kosovo, est l'un des plus hauts responsables à venir témoigner au cours du procès de l'ancien président yougoslave. Wesley Clark se présentera de nouveau devant la cour aujourd'hui à huis clos et son témoignage ne sera rendu public que vendredi. Ce délai a été réclamé par les États-Unis qui ont invoqué leur intérêt national en matière de sécurité. Clark a eu de nombreux échanges avec Milosevic au cours des années 90 pendant la guerre dans l'ex-Yougoslavie.