Ebola: guérison d’un soldat nigérian aux Pays-Bas

Un soldat nigérian de l’ONU atteint d’Ebola qui avait été transporté aux Pays-Bas pour y être soigné est guéri et pourra rentrer dans son pays, a indiqué vendredi l’Institut néerlandais pour la santé et l’environnement (RIVM). « Le patient nigérian qui avait été admis le 6 décembre est guéri d’Ebola », a indiqué le RIVM dans un communiqué : « Des tests de laboratoire prouvent que le patient n’est plus contagieux. » Le militaire, qui était la première personne atteinte par le virus Ebola à être admise aux Pays-Bas pour des « raisons humanitaires », sera accueilli dans un hôpital militaire jusqu’à son rapatriement, a ajouté la même source. Le soldat nigérian avait été transporté aux Pays-Bas à la demande de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’épidémie, la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale en 1976, partie en décembre 2013 du sud de la Guinée, a fait plus de 6900 morts sur 18603 cas recensés, dont plus de 99 % au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, selon le dernier bilan de l’OMS arrêté au 17 décembre. L’épidémie d’Ebola avait été officiellement déclarée finie le 20 octobre au Nigeria par l’OMS. Au total, le virus a fait sept morts dans ce pays sur 19 infections.