Bande de Gaza: appel de l’UNRWA, à cours de fonds

Jérusalem — L’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) a averti jeudi que, faute de fonds, elle ne sera bientôt plus en mesure de fournir des abris aux habitants de Gaza privés de toit depuis la guerre de l’été.

« À moins que la situation ne change rapidement, nous n’aurons plus d’argent en janvier, ce qui signifie que nous ne pourrons pas fournir d’aide au loyer aux familles affectées ni d’aide aux réparations [des logements détruits] », a déclaré Robert Turner, directeur des opérations de l’UNRWA dans la bande de Gaza, dans un communiqué.

L’agence onusienne estime à 720 millions de dollars la somme nécessaire pour aider les familles palestiniennes qui louent des abris temporaires et pour la reconstruction ou la réparation des logements détruits mais n’a reçu des engagements qu’à hauteur de 100 millions de dollars, selon son communiqué.

« Si l’UNRWA cessait ses paiements, les conséquences seraient dramatiques : des dizaines de milliers de familles de réfugiés se retrouveraient avec des abris inadéquats et sans soutien lors des mois les plus difficiles de l’hiver », a ajouté M. Turner.

Selon l’agence de l’ONU, plus de 96 000 logements ont été endommagés ou détruits pendant la dernière guerre dans l’enclave palestinienne (8 juillet-26 août).

Plus de 2100 Palestiniens, en majorité des civils, ont péri durant ce conflit.