Syrie : vers un gel des combats à Alep ?

Damas — Le régime syrien mène avec un émissaire de l’ONU des discussions détaillées sur un éventuel gel des combats à Alep, ancien poumon économique du pays ravagé par la guerre, a-t-on appris mercredi auprès des participants. Selon le quotidien al-Watan, proche du pouvoir, l’émissaire adjoint de l’ONU Ramzi Ezzedine Ramzi, à Damas depuis samedi, a remis « lundi une copie écrite du plan d’Alep au vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Moqdad, et la partie syrienne a demandé du temps pour l’examiner ». « Nous continuons à négocier, notamment en fournissant aux belligérants des cartes et des documents qui aident à expliquer la manière dont nous allons pouvoir rendre opérationnel le gel », a précisé pour sa part Juliette Touma, porte-parole de l’émissaire de l’ONU pour la Syrie. Plusieurs points demeurent litigieux, notamment le fait que le régime veut limiter le gel à Alep alors que les insurgés voudraient étendre la trêve jusqu’à la frontière avec la Turquie.