Mexique : 11 morts dans une fusillade

Mexico — Onze personnes sont mortes mardi dans l’État mexicain du Michoacan (ouest) au cours d’une fusillade qui a éclaté entre groupes armés d’autodéfense. Les groupes d’autodéfense ont été créés à partir de février 2013 dans des dizaines de communautés rurales du Michoacan, des citoyens décidant de prendre les armes pour se protéger eux-mêmes du cartel de la drogue Les Chevaliers Templiers. Mardi, deux de ces groupes, celui mené par Hipolito Mora et celui d’Antonio Torres Gonzalez, se sont affrontés dans une fusillade, a annoncé le commissaire spécial du gouvernement fédéral au Michoacan, Alfredo Castillo. La dispute était liée à de graves divergences entre les deux mouvements, constitués en 2013 dans la commune de la Ruana (10 000 habitants). En mai 2014, quand le gouvernement a démantelé presque toute la direction du gang des Chevaliers Templiers, la majorité des groupes d’autodéfense avait accepté de se transformer en « forces rurales », un corps de police légal. Mais cette évolution s’est faite dans un contexte de fortes divisions entre les différents groupes, certains d’entre eux reconnaissant avoir pu être infiltrés par des membres du crime organisé. Si le groupe d’Hipolito Mora a été parmi les premiers à passer ainsi à la légalité, celui mené par Antonio Torres Gonzalez n’a jamais lâché les armes et serait soupçonné de liens avec des narcotrafiquants.