Forum mondial de la langue française: Québec passe le flambeau à Liège

Paris — Le prochain Forum mondial de la langue française se tiendra à Liège, en Belgique, en juillet 2015. C’est la région Wallonie-Bruxelles qui prendra le relais trois ans après le Québec, qui avait organisé le tout premier Forum mondial en 2012. Ce mardi, au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à Paris, la Fédération Wallonie-Bruxelles rendait publics ses projets pour ce second rendez-vous international consacré à la langue française.

 

C’est sur le thème de la « créativité » que le commissaire général de l’événement nommé mardi, Philippe Suinen, entend organiser ce second forum. Du 20 au 23 juillet 2015, les organisateurs réuniront à Liège 1500 jeunes créateurs de tous les horizons. On y trouvera des entrepreneurs, des artistes comme de jeunes innovateurs dans le domaine des nouvelles techniques numériques. En accord avec les orientations des derniers sommets de l’OIF, la région francophone de Belgique entend donner à ce Forum un fort contenu économique.

 

Wallonie-Bruxelles est déjà à l’origine du Réseau francophone des acteurs de l’innovation, dont le siège est situé à l’Université de Kinshasa en République démocratique du Congo. Philippe Suinen a aussi annoncé mardi que le Forum ferait une large place aux jeunes venus d’Afrique et des pays du Sud en général.

 

Le secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf, a rappelé que, si la Francophonie avait créé ce rendez-vous triennal, c’était
« afin de céder la parole aux usagers de la langue » et de faire entendre la société civile. Loin des officines diplomatiques, ce forum a fait naître « la Francophonie populaire », a-t-il soutenu.

 

Le ministre-président de Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, a rappelé qu’avec une contribution de 13 millions d’euros (20millions $CAN) par an, sa fédération (qui occupe le seul siège de la Belgique à l’OIF) était le troisième contributeur de l’organisation après la France et le Canada. Par contre, dit-il, si l’on tient compte de sa population, elle est le premier. Plusieurs manifestations culturelles accompagneront ce second forum, qui se tiendra au moment où la ville voisine Mons (à 150 km) sera désignée capitale culturelle de l’Europe.

À voir en vidéo