Des Palestiniens résistent au «mur de l'apartheid»

Jénine (Cisjordanie) — Plusieurs centaines de Palestiniens auxquels se sont joints des pacifistes israéliens et internationaux ont manifesté hier en Cisjordanie contre la ligne de défense qu'Israël érige sur ce territoire occupé.

Dans la village de Zabouda, dans le nord ouest de la Cisjordanie, quelques 600 personnes ont manifesté contre le «mur de l'apartheid» qui, à cet endroit, sépare les villageois de leurs terres.

Des militants étrangers du Mouvement international de solidarité ont dégagé une ouverture dans la clôture avant l'intervention de militaires israéliens qui ont tiré en l'air et lancé des grenades lacrymogènes pour disperser la foule.

Quelques 300 personnes ont manifesté dans la ville de Kalkilya, bordée à l'ouest par une muraille le long de la ligne de démarcation avec Israël et à l'est par une clôture. Deux cent autres ont manifesté dans le village de Joubara, proche de la ville de Tulkarem, traversé par la ligne de sécurité .

Des centaines d'Israéliens et Palestiniens avaient manifesté samedi contre la construction de cette ligne de séparation, à Sawaheh, localité palestinienne à l'est de Jérusalem. La manifestation s'était tenue notamment à l'appel du mouvement pacifiste israélien judéo-arabe Tayouch (coexistence, en arabe) et du mouvement israélien Goush Shalom (Bloc de la paix).

Israël a entrepris d'édifier en Cisjordanie cette ligne censée empêcher l'infiltration de kamikazes palestiniens mais qui s'enfonce de plus en plus en territoire palestinien, afin de protéger des colonies juives de peuplement.