1600 immigrants tentent d'entrer à Ceuta

Plus de 1600 migrants ont tenté en vain, mardi, d’entrer dans l’enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc, en quatre groupes qui ont finalement renoncé face au dispositif policier, a annoncé la préfecture de la ville.

 

La pression migratoire s’est accentuée depuis des semaines sur Ceuta et Melilla, l’autre enclave espagnole au Maroc, parallèlement à l’assouplissement des consignes données à la garde civile après un assaut tragique à Ceuta, le 6 février.

 

Le ministre espagnol de l’Intérieur Jorge Fernandez Diaz attribuait mardi cette nouvelle pression à la polémique provoquée en Espagne par la riposte de la garde civile ce jour-là, lorsqu’au moins 14 migrants venus d’Afrique subsaharienne étaient morts noyés.

À voir en vidéo