La Pussy Riot en grève de la faim a beaucoup maigri

Nadejda Tolokonnikova, l’un des deux membres emprisonnés du groupe contestataire russe Pussy Riot, a beaucoup maigri, mais son état est stable après une grève de la faim de huit jours, a annoncé mercredi un responsable de la surveillance de détention. « Tolokonnikova est actuellement sous contrôle médical. Son état est stable. Elle a beaucoup maigri, mais c’est un processus naturel », a déclaré Guennadi Morozov, président de la commission de la surveillance de détention en Mordovie où la jeune femme purge sa peine de deux ans de prison. Nadejda Tolokonnikova a interrompu mardi matin sa grève de la faim.