Moscou hausse de 60 % le budget de la défense

Le gouvernement russe prévoit une augmentation de plus de 60 % de ses dépenses militaires au cours des trois prochaines années, mais une réduction de celles consacrées à la santé et l’éducation, ont rapporté mercredi la presse et les agences russes.


Selon l’agence publique Ria-Novosti et le journal Vedomosti, qui citent un projet d’orientations budgétaires sur les années 2014 à 2016, le budget de la Défense va passer de 2098 milliards de roubles (66,7 milliards de dollars) en 2013 à 3418 milliards de roubles (108 milliards de dollars).


Cela correspond à un bond de 63 % de ces dépenses, qui vont voir leur part du budget fédéral passer de 16 % à 22 %.


La Russie reste bien loin des États-Unis en la matière, le projet de budget du Pentagone pour 2014 s’élevant à 526,6 milliards de dollars.


La croissance économique a nettement ralenti ces derniers mois en Russie, le gouvernement ne prévoyant que 2,4 % cette année après 3,4 % en 2012, ce qui se traduit par une baisse des revenus budgétaires.


En juin, le ministre des Finances, Anton Silouanov, a prévenu que le gouvernement allait devoir revoir à la baisse ses prévisions de rentrées fiscales. Il a demandé de renoncer à certaines dépenses militaires, ou de les repousser, ce qui a été refusé par Vladimir Poutine. Dans ce contexte budgétaire difficile, le ministère a revu ses ambitions de dépenses budgétaires à la baisse, prévoyant une augmentation de 3 % par an contre 6 % auparavant.


Selon Vedomosti, le gouvernement prévoit de réduire les dépenses d’éducation de 682 milliards de roubles en 2013 (21,6 milliards de dollars) à 601 milliards de roubles en 2016 (19 milliards de dollars), soit une baisse de 12 %, précise Vedomosti.


Les dépenses de santé devraient passer de 515 milliards de roubles (16,4 milliards de dollars) à 340 milliards de roubles (10,8 milliards de dollars).

À voir en vidéo