Le passeport d'Edward Snowden a été révoqué par les autorités américaines

Washington — Les autorités américaines ont révoqué le passeport de l'ancien sous-traitant de la National Security Agency Edward Snowden, dimanche.

Un représentant des États-Unis a précisé sous le couvert de l'anonymat que son passeport avait été annulé avant qu'il ne quitte Hong Kong pour la Russie. Ses plans de déplacement à l'étranger pourraient être plus complexes à réaliser, mais pas impossibles.

Le responsable américain a souligné que si un haut-dignitaire d'un pays, ou encore un représentant d'une compagnie aérienne, l'ordonnait, un État pouvait faire fi de la révocation d'un passeport.

Edward Snowden est recherché par les États-Unis pour avoir divulgué aux médias l'existence d'un programme secret de surveillance. Il serait à Moscou et l'organisation WikiLeaks - qui lui fournit son aide -, a déclaré qu'il se rendrait en Équateur. Le ministre des Affaires étrangères de ce pays a par ailleurs fait savoir qu'une demande d'asile politique avait été déposée.