Nelson Mandela demeure hospitalisé

Johannesbourg — L’ancien président de l’Afrique du Sud Nelson Mandela a passé la journée de lundi avec ses proches à l’hôpital de Pretoria où il est traité pour une infection pulmonaire ayant dégénéré en pneumonie. L’homme de 94 ans, qui a aidé son pays à se débarrasser de l’apartheid, un système politique raciste, est vulnérable aux problèmes respiratoires depuis qu’il a contracté la tuberculose lors de ses 27 ans d’emprisonnement sur l’île de Robben. Le porte-parole de la présidence sud-africaine, Mac Maharaj, a déclaré que l’état de santé de M. Mandela n’avait connu aucun changement important depuis dimanche soir. Mandela a été hospitalisé dans la nuit de mercredi à jeudi, et la présidence a révélé samedi qu’il souffrait d’une pneumonie. Les médecins ont pratiqué un drainage d’un épanchement pleural, et indiqué que leur patient respirait sans difficulté. Nelson Mandela avait déjà été hospitalisé en janvier 2011 puis en décembre 2012 pour des infections pulmonaires.

 

À voir en vidéo