Turquie - Öcalan confirme un appel au cessez-le-feu

Le chef kurde emprisonné, Abdullah Öcalan, a confirmé lundi qu’il appellerait jeudi, à l’occasion du Nouvel an kurde, ses troupes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) à un cessez-le-feu, un geste attendu qui renforce les espoirs d’une paix dans un conflit qui a fait 45 000 morts depuis 1984.


Annoncé depuis plusieurs semaines, cet appel a été confirmé lundi à l’issue de la troisième visite rendue dans la journée par une délégation de députés du Parti pour la paix et la démocratie (BDP, pro-kurde) au fondateur du PKK dans son île-prison d’Imrali, en mer de Marmara, non loin d’Istanbul.


« Je poursuis mes préparatifs pour lancer un appel le 21 mars, le jour des célébrations du Newroz. La déclaration que je vais faire sera historique », a-t-il déclaré dans un message lu par l’un de ses visiteurs, le coprésident BDP, Selahattin Demirtas. « Cet appel comprendra des informations satisfaisantes concernant la partie militaire et la partie politique d’une solution. Je veux résoudre la question des armes rapidement, sans qu’aucune autre vie ne soit perdue », a ajouté M. Öcalan.


L’annonce du prochain appel au cessez-le-feu suit un autre geste de paix promis par le PKK, la libération mercredi dernier de huit prisonniers turcs détenus depuis deux ans par le mouvement rebelle dans son repaire du nord de l’Irak.


Selon des sources gouvernementales et kurdes, M. Öcalan devrait également annoncer jeudi que ses militants se retiraient du territoire turc d’ici au 15 août 2013.

À voir en vidéo