Une loi contre la «propagande homosexuelle» en Russie

Après de brefs débats à la Douma (chambre basse du Parlement), la loi a été votée par 388 voix pour, une contre et une abstention. Des applaudissements nourris ont salué l’annonce du résultat à la Douma, largement dominée par Russie Unie, le parti du président Vladimir Poutine. La proposition de loi avait été déposée en 2012 par le Parlement de la région de Novossibirsk, en Sibérie, qui l’a déjà adoptée au niveau local et veut de la sorte la généraliser à l’ensemble du pays. Outre Novossibirsk, d’autres villes, notamment Saint-Pétersbourg, ont adopté des textes similaires, suscitant des critiques en Occident et en Russie. Les militants des droits de la personne craignent que la formulation imprécise de la loi ne permette de condamner des personnes manifestant pour les droits des homosexuels ou même se tenant la main en public. Selon le texte, une personne physique risque de 4000 à 5000 roubles d’amende (6400 à 2770 $).

À voir en vidéo