Le président Poutine accorde la citoyenneté russe à Gérard Depardieu

Gérard Depardieu, en 2010.<br />
Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Gérard Depardieu, en 2010.

Moscou — Le président Vladimir Poutine a signé ce jeudi un décret accordant la citoyenneté russe à l'acteur français Gérard Depardieu. Cette décision survient quelques semaines après que la célébrité, âgée de 64 ans, ait annoncé son projet de s'installer dans la propriété qu'il avait achetée à Néchin, en Belgique, à quelques kilomètres seulement de la frontière avec la France.

Peu après, le premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, a qualifié l'exil fiscal de l'acteur d'assez minable, ce qui a hautement irrité M. Depardieu, qui a plus tard assuré que la décision du Conseil constitutionnel français de censurer la taxation à 75 % des contribuables les plus riches ne changerait rien à son installation en Belgique. En Russie, l'impôt est uniforme, à 13 %.

4 commentaires
  • France Marcotte - Inscrite 3 janvier 2013 12 h 38

    Nier ou ne rien dire

    ...c'est vraiment la défense la plus efficace pour rejeter toute accusation.

    Et même pas nécessaire d'être acteur.
    Un peu de pratique devrait suffire.

  • Nicole Moreau - Inscrite 3 janvier 2013 16 h 20

    preuve qu'entre membre de la classe du 1%, on se comprend

    Poutine n'aurait pas accordé un passeport comme ça à un citoyen de la classe moyenne, mais à une figure emblématique du cinéma français, sûrement riche par surcroit, il n'hésite à faire ainsi un "pied de nez" à l'Occident

  • Michel Lebel - Abonné 3 janvier 2013 16 h 52

    Non à cet honneur bidon!

    S'il a le moindre sens de l'honneur, Depardieu va rejeter cette citoyenneté russe accordée par le despote du Kremlin. Tout de même! Un cadeau du tyran Poutine!

  • André Champagne - Abonné 3 janvier 2013 16 h 56

    En avoir plus alors qu'on a déjà beaucoup.

    Monsieur Depardieu en bon comédien aime faire parler de lui. Il se met en avant-scène de l'actualité avec toutes les occasions qui se présentent à lui. Mais, cette fois, le retour négatif pour son ego est palpable. Ce monsieur a des comportements en avion ou sur terre qui laissent clairement voir le caractère narcissique qui l'habite.
    Quant à monsieur Poutine, il profite lui aussi de la situation pour se faire remarquer et montrer le ridicule de la controverse.
    Espérons que son prochain rôle nous fera oublier ses gestes antisociaux.