Affaire Bettencourt: le domicile et le bureau de Sarkozy ont été perquisitionnés

Paris — Le domicile et les bureaux parisiens de l'ancien président français Nicolas Sarkozy ont été perquisitionnés aujourd'hui par les enquêteurs de la Brigade financière de Paris, ont déclaré des sources proches de l'enquête.

La perquisition a été ordonnée par le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, dans le cadre de l'enquête sur le financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.

Des témoins affirment que M. Sarkozy, qui était alors ministre de l'Intérieur, s'est rendu au domicile de Liliane Bettencourt, la richissime héritière de L'Oréal. Des enquêtes ont été ouvertes concernant deux retraits de 400 000 euros chacun effectués cette année-là dans le compte de la famille Bettencourt, qui auraient servi à financer la campagne de M. Sarkozy.

L'ancien président, qui a perdu son immunité pénale le 15 juin en quittant la présidence, a rejeté les accusations, qu'il a déjà qualifiées de «boules puantes».

«Ces comptes de ma campagne de 2007 sont tellement exacts que personne n'y a retrouvé à redire. Il n'y a pas eu un contentieux», avait-il affirmé au mois de mars.