Grande manifestation de séparatistes basques dans le nord de l'Espagne

Les sympathisants de la cause séparatiste basque ont défilé en silence dans les rues de Bilbao cet après-midi.<br />
Photo: La Presse canadienne (photo) Alvaro Barrientos/AP Les sympathisants de la cause séparatiste basque ont défilé en silence dans les rues de Bilbao cet après-midi.

Bilbao, Espagne - Des dizaines de milliers de protestataires ont envahi les rues du centre-ville de Bilbao, tard en après-midi aujourd'hui, pour demander une amnistie permettant aux membres de l'ETA incarcérés de purger le reste de leur peine au Pays basque, plutôt que dans d'autres prisons en Espagne.

La manifestation, tenue dans cette ville du nord de l'Espagne, était la première épreuve de force entre les séparatistes basques et le Parti populaire au pouvoir depuis les élections générales du 20 novembre.

Les manifestants ont déployé des banderoles sur lesquelles on pouvait notamment lire: «La solution, les prisonniers basques dans la région basque». Les sympathisants de la cause séparatiste basque ont défilé en silence pour éviter les confrontations avec la police anti-émeute, qui avait reçu l'ordre de disperser la foule si des slogans pro-ETA étaient entonnés.

Rodolfo Ares, le représentant du ministère de l'Intérieur dans la région, leur a conseillé de faire des demandes raisonnables. «Les peines de prison sont là pour être purgées», a-t-il déclaré à la presse.

L'Espagne a dispersé les prisonniers de l'ETA depuis 22 ans en vertu d'un amendement à la loi anti-terroriste du pays, adoptée en 1975. On estime à environ 700 membres du groupe à être emprisonnés dans des pénitenciers de la France et de l'Espagne. De ce nombre, une vingtaine seulement purgerait leur peine dans la région basque.