En bref - Les Arabes essuient un refus à l'AIEA

Vienne — Les pays arabes ont essuyé un échec hier à l'Agence internationale de l'énergie atomique, leur résolution demandant à Israël de signer le Traité sur la non-prolifération nucléaire (TNP) ayant été rejetée par une majorité des 151 États membres de l'agence réunis à Vienne. Une majorité de 51 pays membres, entraînés par les États-Unis et leurs alliés européens, ont voté contre la résolution présentée par le groupe des 22 pays arabes de l'agence.

Le texte a eu la faveur de 46 pays et 23 se sont abstenus. Les pays arabes voulaient de nouveau faire adopter une résolution non contraignante appelant Israël à signer le TNP. Les Occidentaux se sont opposés à cette résolution dès le départ, s'inquiétant de son impact éventuel sur la récente reprise des pourparlers de paix au Proche-Orient, de même que sur la tenue d'une conférence prévue en 2012 pour un Proche Orient dénucléarisé.