En bref - Attentat au Tadjikistan

Douchanbe — Au moins 23 soldats tadjiks ont été tués hier par des inconnus qui ont ouvert le feu sur un convoi militaire dans la région de Racht, déclenchant des affrontements qui se poursuivent, a déclaré à Reuters un haut responsable gouvernemental.

Les soldats avaient été dépêchés dans le Nord pour renforcer des barrages routiers, un mois après l'évasion à Douchanbe d'un groupe de détenus condamnés pour une tentative de coup d'État. «Une colonne de camion transportant des soldats a été prise dans une embuscade dans la gorge de Komarob, subissant des tirs nourris de mitrailleuse», a dit le responsable sous le sceau de l'anonymat. Le Tadjikistan partage 1340 km de frontière avec l'Afghanistan.

À voir en vidéo