Karadzic est décoré !

Sarajevo — Les représentants de la communauté internationale en Bosnie ont condamné hier des responsables serbes bosniaques pour leur négation du génocide de Srebrenica et la décision de décorer leur ancien chef, Radovan Karadzic, jugé à La Haye pour génocide.

Dans un communiqué conjoint, ces représentants «condamnent vigoureusement les récentes décisions et déclarations de hauts responsables de la Republika Srpska [l'entité des Serbes de Bosnie] qui glorifient des Serbes condamnés pour crimes de guerre et nient le fait qu'un génocide ait eu lieu à Srebrenica en juillet 1995».

Le communiqué rappelle que deux tribunaux internationaux, le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie et la Cour internationale de justice (CIJ) ont qualifié le massacre de Srebrenica de génocide.