En bref - Noriega à Paris

Washington — L'ancien dirigeant panaméen Manuel Noriega était en cours d'extradition hier des États-Unis vers la France, où il a été condamné pour blanchiment d'argent de la drogue, a-t-on appris de source proche des autorités américaines.

L'ex-dictateur, qui a été condamné par défaut par le tribunal correctionnel de Paris à dix ans de prison, a été mis à bord d'un vol Air France entre Miami et Paris, a précisé un responsable américain. Un porte-parole de l'aéroport de Miami a déclaré à Reuters que Noriega se trouvait à bord du vol Air France 695 à destination de Roissy-Charles de Gaulle. «Le vol AF 695 part en ce moment même pour l'aéroport Charles de Gaulle», a-t-il précisé. «Personne au département d'État ou à la Justice n'a eu la courtoisie de nous prévenir», a réagi Frank Rubino, le principal avocat américain de Noriega. Capturé en janvier 1990 lors de l'intervention militaire américaine au Panama, Noriega avait été condamné en 1992 à Miami pour trafic de drogue, racket et conspiration. L'ex-général, un temps informateur de la CIA, avait fini de purger sa peine il y a deux ans, mais la justice l'avait maintenu sous écrou dans une prison de Floride dans l'attente de l'examen de la demande d'extradition française. Affirmant que leur client était un prisonnier de guerre, ses avocats réclamaient qu'il soit renvoyé au Panama.