En bref - Accord turco-arménien en péril

Erevan — L'Arménie a gelé hier la ratification d'accords historiques avec la Turquie, accusée de vouloir imposer des conditions préalables à leur réconciliation après un siècle d'hostilité, tandis qu'Ankara a réagi en campant sur sa position.

La Turquie et l'Arménie, divisées sur la question des massacres d'Arméniens sous l'Empire ottoman, ont signé en octobre dernier deux protocoles prévoyant des relations diplomatiques et la réouverture de leur frontière commune. Mais depuis, la ratification de ces documents traîne en longueur en raison des différends sur les massacres d'Arméniens, qu'Erevan qualifie de génocide, un terme que rejette résolument Ankara, et du contentieux sur le Nagorny-Karabakh.