Ukraine: Timochenko demande l'annulation du scrutin

Kiev — La première ministre ukrainienne, Ioulia Timochenko, a demandé hier aux juges d'invalider la victoire «malhonnête» à la présidentielle de son adversaire, le pro-russe Viktor Ianoukovitch, dont le camp a commencé la destitution de son cabinet.

«L'élection présidentielle 2010 a été malhonnête», a lancé Mme Timochenko devant 49 juges de la Cour administrative suprême, qui a entamé hier l'examen de son recours.

Dans un discours véhément de plus d'une heure, elle a énuméré les violations, comme «la corruption» des électeurs, la présence de morts sur les listes électorales et le vote massif à domicile, qui est très difficile à contrôler.

«Il n'y a pas eu moins de fraudes qu'en 2004», a-t-elle assuré devant plusieurs dizaines de caméras du monde entier, en référence à la précédente élection présidentielle. La «victoire» de Viktor Ianoukovitch avait alors été annulée par la justice pour des fraudes massives qui avaient déclenché un soulèvement populaire baptisé Révolution orange. Tout en accusant Mme Timochenko et ses proches de faire pression sur les juges de la Cour et d'inventer des fraudes, le camp de son adversaire a par ailleurs déposé hier au Parlement un projet de motion de censure contre le cabinet Timochenko.