Une fête dans le deuil

Photo: Jacques Grenier - Le Devoir

C'est en portant le deuil que la communauté tibétaine de Montréal a marqué hier après-midi les balbutiements de l'année 2137, au square Phillips, au coeur du centre-ville de la métropole québécoise.

Pour la deuxième année consécutive, le dalaï-lama a invité ses fidèles à ne pas fêter l'événement, pour protester contre les souffrances imposées à son peuple. Des centaines de Tibétains sont emprisonnés et des milliers sont portés disparus, a-t-on rappelé hier.