En bref - Ianoukovitch est confirmé

Kiev — La commission électorale centrale a officiellement déclaré hier Viktor Ianoukovitch vainqueur de l'élection présidentielle en Ukraine. «La commission électorale centrale déclare Viktor Fedorovich Ianoukovitch élu président de l'Ukraine», a dit le président de la commission, Volodimir Chapoval, après avoir confirmé les résultats du second tour, le 7 février, qui donnent à Ianoukovitch 3,48 % d'avance sur sa rivale, le premier ministre Ioulia Timochenko.

Cette dernière a promis de contester en justice ces résultats, affirmant détenir des preuves de fraudes. Elle estime que son adversaire, dont la victoire a été reconnue par la Russie, les États-Unis et l'Union européenne, a bénéficié de fraudes massives et n'avait donc pas été «légitimement élu». «Je veux le dire clairement: Ianoukovitch n'est pas notre président. Quoi qu'il arrive à l'avenir, il ne deviendra jamais le président légitimement élu d'Ukraine», avait averti Timochenko lors d'une allocution télévisée samedi.
1 commentaire
  • Renaud Blais - Inscrit 17 février 2010 10 h 36

    Et la contribution de Poutine à cette élection ?

    Je serai très attentif à l'influence russe en Ukraine à partir de l'entrée en fonction de ce nouveau président ukrainien.
    À mon avis, il s'agit d'un enterrement de la Révolution orange, qui fut essentiellement une tentative d'ouverture à l'occident.
    Moscou ne laissera pas sortir l'Ukraine de son giron sans intervenir.
    Il est très important de savoir que, comme en ex-yougoslavie, les Serbes voient le Kozovo comme étant parti du patrimoine serbe;
    les Russes voient l'Ukraine comme un élément du patrimoine russe.
    Kiev fut une des ex-capitale de la Russie tsariste.
    Renaud Blais