En bref - Un patron de presse en prison

Ankara — Un tribunal turc a condamné le rédacteur en chef d'un journal kurde à 21 ans de prison pour diffusion de propagande rebelle. Ce n'est pas la première fois que la justice turque condamne des dirigeants du quotidien Azadiya Welat, qui a publié par le passé des photographies d'Abdullah Oçalan, le chef emprisonné du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), considéré par Ankara comme une organisation terroriste.

Le rédacteur en chef Ozan Kilinc a été jugé coupable par un tribunal de Diyarbakir de diffusion de propagande terroriste pour le compte du PKK, rapporte l'agence anatolienne de presse.