En photo - Jolie dans un camp de réfugiés

Photo: Agence France-Presse (photo)

Angelina Jolie, ambassadrice de bonne volonté de l'ONU, a visité hier un camp de déplacés irakiens dans le nord de Bagdad et appelé à plus d'aides. L'actrice a visité pendant quelques heures le camp de déplacés internes de Chikouk, dans le nord de Bagdad, qui compte 12 000 réfugiés. Elle devait quitter l'Irak hier soir.

«Il s'agit d'une période où les choses semblent s'améliorer sur le terrain, mais les Irakiens ont besoin de plus de soutien et d'aide pour reconstruire leur vie», a-t-elle affirmé dans un communiqué. Il s'agit de la troisième visite d'Angelina Jolie en Irak. Sa dernière remonte à février 2008. Selon l'ONU, 1,6 million d'Irakiens ont été déplacés en Irak en raison des conflits communautaires qui ont éclaté en février 2006, après un attentat contre le mausolée chiite de l'imam Askari à Samarra (nord). Environ 300 000 sont retournés à leur domicile après l'amélioration de la situation sécuritaire.

À voir en vidéo