En bref - Bientôt des millions de migrants climatiques

Bonn — Des dizaines de millions de personnes seront forcées de quitter leur terre et parfois leur pays inondé ou desséché dans les décennies à venir, posant des problèmes inédits de sécurité et de statut, relève une étude internationale présentée hier à Bonn.

Selon les projections, le nombre de migrants atteindra de 25 à 50 millions en 2010, jusqu'à 700 millions en 2050. L'Organisation internationale des migrations (OMI) s'en tient à une estimation médiane de 250 millions en 2050. L'étude «In search of Shelter», conduite dans 23 pays et présentée en marge des négociations du nouvel accord contre le réchauffement, insiste pour que la communauté internationale intègre la dimension de ces migrations dans le futur traité international.

À voir en vidéo