Pakistan - Des villageois se retournent contre les talibans

Islamabad — Des villageois de la région du Haut-Dir, dans le nord-ouest du Pakistan, se sont rebellés contre les talibans, tuant sept d'entre eux, en représailles à un attentat à la bombe qui avait fait une quarantaine de morts dans leur mosquée vendredi en pleine grande prière hebdomadaire.

À la suite de cette explosion, les villageois en colère ont formé une milice (lashkar) d'un demi-millier d'hommes pour chasser les islamistes armés de leurs secteur «car ils les considèrent comme des fauteurs de troubles», déclaré à Reuters le préfet de la région, Atif-ur-Rehman. Selon un habitant, Samiullah Khan, les miliciens ont détruit les maisons connues pour abriter les talibans.

«Nous sommes musulmans. Nous prions régulièrement et lisons le Coran. Nous n'en voulons plus, ils doivent partir. Attaquer une mosquée n'est pas un acte de foi. Ils ne sont pas musulmans.»

Un dirigeant tribal pachtoune, Mohtabar Khan, a déclaré que permettre aux talibans de rester dans cette zone provoquerait une offensive de l'armée. «Nous n'en voulons pas. Nous savons comment défendre notre terre», a-t-il dit. Rehman a déclaré que la milice formée vendredi avait chassé les talibans de trois autres localités et qu'elle avait encerclé un groupe d'islamistes. Selon lui, l'action des villageois est plus efficace qu'une intervention militaire, car ils savent mieux où se cachent les islamistes.

Il a précisé que les affrontements se poursuivaient et qu'il espérait que les autres villages du Haut-Dir seraient «nettoyés d'ici deux à trois jours».

Il s'agit d'un nouvel exemple de révolte des populations locales contre les talibans ces dernières semaines dans le nord-ouest du pays où, sous l'impulsion des États-Unis, l'armée pakistanaise a lancé le mois dernier une vase offensive pour y enrayer l'emprise croissante des islamistes.

Cette offensive, selon l'armée, a fait plus de 1200 morts dans les rangs des talibans et une centaine parmi les militaires. Les talibans ont, en représailles, lancé une série d'attentats à la bombe, dont le dernier a été commis samedi contre un commissariat de police à Islamabad.

À voir en vidéo