En bref - 16 morts en Afghanistan

Kaboul — Quatre civils, dont deux enfants de moins de dix ans ont été tués hier dans l'explosion d'une bombe devant un commissariat de police dans le sud de l'Afghanistan, tandis que 16 insurgés ont trouvé la mort dans des combats, a-t-on appris de source officielle.

L'attentat, qui s'est déroulé dans le district de Gereshk de la province d'Helmand, un bastion des insurgés et le premier centre de production d'opium du pays, a été revendiqué par un porte-parole local des talibans. Les violences des insurgés afghans, parmi lesquels les talibans chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition emmenée par les États-Unis, ont redoublé d'intensité depuis deux ans malgré la présence de 70 000 soldats étrangers, auxquels vont se joindre 21 000 renforts américains dans les prochains mois.

À voir en vidéo