Un registre de l'ADN pour contrer le trafic d'enfants

Pékin — La Chine va créer une base de données génétiques pour combattre le trafic d'enfants. Les autorités veulent empêcher notamment la vente de fillettes et de femmes à marier ou d'enfants de familles pauvres.

Le ministère de la Sécurité publique a affirmé sur son site Web jeudi que la base comprendrait des prélèvements d'ADN des parents d'enfants enlevés et ceux d'enfants soupçonnés d'avoir été enlevés. En 2006, la police a mis au jour 2500 cas de trafic d'êtres humains, selon la Sécurité publique, mais des organisations internationales soupçonnent qu'il pourraient y en avoir eu des dizaines de millions.

À voir en vidéo