En photo - Les anti-Saakachvili tenaces

Photo: Agence France-Presse (photo)

Environ 20 000 Géorgiens ont manifesté hier à Tbilissi pour la cinquième journée consécutive afin de réclamer la démission du président Mikheïl Saakachvili.

Quelque 8000 personnes ont quitté le lieu du rassemblement traditionnel devant le Parlement et se sont dirigées vers la présidence où elles ont installé des scènes et bloqué les entrées du bâtiment. Les leaders de l'opposition ont aussi annoncé qu'ils allaient installer des cellules à Tbilissi pour faire honte à Saakachvili. M. Saakachvili, élu pour un deuxième mandat en janvier 2008 après avoir été porté au pouvoir à la fin 2003 par la «Révolution de la rose», démocratique et pro-occidentale, a déclaré vendredi qu'il resterait jusqu'à la fin de son mandat en 2013.

À voir en vidéo