Karadzic accusé par le TPI de deux génocides

La Haye — L'ancien chef des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic est désormais accusé par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie de deux génocides au cours de la guerre de Bosnie-Herzégovine (1992-1995), a annoncé hier le TPI.

«Dans l'acte d'accusation amendé, Karadzic est accusé de deux chefs d'accusation de deux génocides, au lieu d'un», a indiqué le TPI. «Le premier concerne les crimes commis en Bosnie-Herzégovine en 1992 et le second le massacre de Srebrenica en juillet 1995», précise le communiqué.

Une chambre préliminaire du TPI a approuvé en partie une nouvelle version de l'acte de l'accusation contre Karadzic, qui avait été présentée par l'accusation en septembre 2008.

Deux chefs d'accusation n'ont pas été retenus par la chambre, ceux de complicité de génocide et de violation de la Convention de Genève.