Zimbabwe - Tsvangirai s'apprête à former son gouvernement

Harare — Le nouveau premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai préparait hier l'entrée au gouvernement de ses collaborateurs, qui devront gérer le pays avec leurs ennemis d'hier, les ministres du président Robert Mugabe.

Le quotidien d'État The Herald évoquait «la bonne humeur et l'optimisme» suscités par la prestation de serment de Morgan Tsvangirai, mercredi, près d'un an après la défaite du régime de Robert Mugabe aux élections générales du 29 mars.

Mais le journal relevait que la reconstruction du pays «ne serait pas servie sur un plateau d'argent». «Maintenant, le travail commence», soulignait un éditorial.

Première étape: l'entrée en fonction, dès demain, d'un gouvernement d'union.

«À partir de demain, c'est tout le monde sur le pont», a déclaré Nelson Chamisa, porte-parole du MDC et futur ministre de l'Information. «Il va y avoir une nouvelle bouffée d'oxygène dans le pays.»

Le président Mugabe, qui aura 85 ans le 21 février et dirige le pays d'une main de fer depuis l'indépendance en 1980, n'a pas encore donné les noms des ministres Zanu-PF.

Du côté du MDC, le secrétaire général du parti, Tendai Biti, hérite du ministère le plus mal en point: aux Finances, il devra s'atteler à reconstruire une économie moribonde, rongée par une hyperinflation record de plusieurs milliards pour cent.

Pour cela, il devra convaincre la communauté internationale de venir en aide au pays.

À voir en vidéo