En bref - Crise alimentaire: des paroles aux actes

Madrid — Les représentants de 95 pays se réunissent aujourd'hui et demain à Madrid pour tenter de concrétiser les engagements pris lors du sommet de la FAO en juin 2008 à Rome contre la crise alimentaire, a annoncé le gouvernement espagnol.

«Nous espérons de cette réunion de travail des engagements pour impulser un nouvel agenda en matière de sécurité alimentaire», a résumé Soraya Rodriguez, secrétaire d'État espagnole à la Coopération internationale. Les pays membres de la FAO (agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture) s'étaient engagés, lors du sommet de Rome, à réduire de moitié d'ici 2015 le nombre de personnes souffrant de la faim, mais n'avaient accompagné leur promesse que d'engagements financiers limités. Pour le directeur général de la FAO, Jacques Diouf la communauté internationale est, dans l'ensemble, loin de tenir ses engagements et au rythme actuel la promesse de Rome risque de n'être tenue qu'en 2150 alors que la faim a touché près d'un milliard d'humains en 2008.

À voir en vidéo