En bref - Indemnités «laitières» exigées

Pékin — Des parents d'enfants chinois victimes du lait contaminé à la mélamine ont remis hier au ministère de la Santé à Pékin une pétition pour obtenir des indemnités. Cette demande, qui porte des centaines de signatures, a été déposée au lendemain de la condamnation à mort de deux hommes pour leur rôle dans la production et la vente du lait en poudre contaminé qui a causé la mort de six nourrissons et rendu malades près de 300.000 autres enfants.

L'ancienne directrice générale de la laiterie au coeur du scandale, le groupe Sanlu aujourd'hui en faillite, a été condamnée à la réclusion à vie ainsi qu'à une amende de 24,5 millions de yuans (3,6 millions de dollars). De la mélamine avait été mêlée au lait en poudre afin qu'il semble plus riche en protéines lors des contrôles.

À voir en vidéo