En bref - Zimbabwe : le choléra n'est pas contrôlé

Genève — L'épidémie de choléra est loin d'être maîtrisée au Zimbabwe où elle a fait 1174 morts depuis son apparition au mois d'août, se sont inquiétés hier les agences humanitaires à Genève qui se préparent déjà pour un scénario catastrophe de 60 000 personnes atteintes.

Le choléra qui se transmet par les eaux usées, touche désormais 23 712 personnes, a-t-il ajouté. Le dernier bilan de l'ONU en date du 18 décembre faisait état de 1123 morts et 20 896 cas diagnostiqués. L'Unicef comme la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont expliqué craindre une aggravation de la situation sur fond de crise générale dans le pays économiquement ruiné et paralysé politiquement après la défaite du parti du président Robert Mugabe en mars, alors que la saison des pluies, propice à une propagation de la maladie, démarre à peine.

À voir en vidéo