En bref - Pas de riz pour des Irakiens

Damas — Les autorités syriennes ont empêché hier un navire du Programme alimentaire mondial (PAM) transportant du riz destiné à des réfugiés irakiens de décharger sa cargaison dans le port de Lattaquié, en assurant que cette décision avait été prise seulement pour des raisons techniques.

L'interdiction de décharger faite au navire Bmc Genesis a été décidée à un moment de regain de tension entre Damas et Bagdad, consécutif à un raid héliporté américain lancé en territoire syrien à partir de l'Irak et qui a fait au moins huit morts. Environ 194 000 réfugiés irakiens en Syrie reçoivent une aide alimentaire. Un responsable de l'ONU dans la capitale syrienne Damas a confirmé l'arrêt de la distribution de riz mais n'a pas donné d'explication.