Le mouvement antiguerre se mobilise sur toute la planète

Paris — La mobilisation contre la guerre en Irak sera maximale sur toute la planète aujourd'hui et demain.

De gigantesques rassemblements sont attendus notamment en Grande-Bretagne, en Italie — un million de personnes — et en Australie, où les marches, qui ont déjà commencé, s'annoncent comme les plus grandes depuis la guerre du Vietnam.

Les rassemblements les plus importants sont attendus dans les pays dont les dirigeants, proaméricains, en décalage avec leurs opinions publiques, sont favorables à une intervention militaire en Irak.

En Asie, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté hier à Melbourne dans la plus grande marche pacifiste en Australie depuis des dizaines d'années.

Asie Pacifique

Des hommes politiques, des militants, des célébrités mais aussi une majorité de gens ordinaires vont rejoindre aujourd'hui en Asie-Pacifique des manifestations organisées à travers le monde.

Au Japon, où le courant pacifiste est fort depuis la Deuxième Guerre mondiale, une manifestation est prévue devant l'ambassade des États-Unis.

Aux Philippines, où la présidente Gloria Arroyo est proche des États-Unis, des étudiants, professeurs et artistes ainsi que des membres de la minorité musulmane devaient participer dès hier à une marche pour la paix.

Ailleurs en Asie du Sud-Est, une manifestation est également prévue aujourd'hui à Bangkok.

L'hostilité à la guerre a gagné jusqu'aux petites îles Fidji, dans le Pacifique Sud, où des fleurs ont été envoyées à diverses

ambassades avec des messages pacifistes.

L'Asie islamique se prépare également à des manifestations. Des rassemblements sont attendus en Malaysia. Au Pakistan, un comité antiguerre prévoit des rassemblements dans une vingtaine de villes.

En Inde, où vit une importante minorité musulmane, une manifestation est organisée à Calcutta.

Enfin, à Hong-Kong, un rassemblement est prévu aujourd'hui devant les consulats des États-Unis et de la Grande-Bretagne.

Europe

En Europe, les rassemblements attendus devraient être importants dans les pays de l'Ouest aux dirigeants proaméricains et moindres dans les ex-pays de l'Est nouveaux venus à l'OTAN ou candidats à l'Union européenne.

Ainsi, en Italie, un million de personnes sont attendues aujourd'hui à Rome à l'appel de quelque 500 organisations. Quelques centaines de milliers de personnes défileront dans le centre de Londres. En Allemagne, Berlin attend la marche pour la paix la plus importante de la décennie.

En Pologne, des manifestations sont prévues aujourd'hui dans plusieurs grandes villes du pays ainsi qu'en Slovaquie, à Bratislava et en République tchèque, à Prague.

En France, des manifestations auront lieu à Paris et dans des dizaines de villes de province.

Au Proche-Orient, très sensibilisé par un éventuel conflit en Irak, des manifestations d'ampleur diverse sont annoncées. Les Frères musulmans égyptiens ont appelé à des manifestations hier et aujourd'hui. À Amman, en Jordanie, le Front d'action islamique (FAI), branche des Frères musulmans et principal parti d'opposition, a appelé à participer massivement aujourd'hui.

À Bagdad, un groupe de 46 ressortissants étrangers a prévu de manifester ce matin pendant deux heures sur quatre kilomètres dans les rues de la capitale irakienne. Au Liban, une manifestation est prévue dans les rues de Beyrouth.

En Israël, un comité regroupant le mouvement pacifiste radical israélien Goush Shalom, le Taayouch (Coexistence), mouvement judéo-arabe, et la Coalition des femmes pour la paix (mouvement israélo-palestinien) a appelé à une manifestation ce soir à Tel-Aviv.

Plusieurs organisations et partis politiques organisent également des manifestations en Afrique.

L'Amérique du Sud ne sera pas en reste puisque des manifestations sont annoncées en Argentine, au Brésil, au Mexique, au Paraguay, au Costa Rica, au Salvador, au Nicaragua, au Guatemala et au Honduras.

Enfin, une importante manifestation antiguerre aura lieu à New York, à quelques centaines de mètres du siège des Nations unies.