Blair perd un ministre

Londres — Stephen Byers, ministre des Transports controversé de Tony Blair, a démissionné hier du gouvernement britannique à la suite d'une série d'accidents sur le réseau ferré privatisé le plus vétuste et l'un des moins sûrs d'Europe occidentale.

Deux jours avant son départ, une influente commission de la Chambre des communes avait publié un rapport fustigeant la politique du gouvernement travailliste en matière de transports en affirmant qu'elle s'était soldée par un échec quasi complet. Depuis le début de l'année, le pays connaît une série noire de déraillements de train.