En bref - Présence militaire accrue

Moscou — La Russie, accusant Tbilissi de préparer une opération militaire contre l'Abkhazie, a annoncé hier qu'elle augmenterait son contingent sur le territoire abkhaze ainsi qu'en Ossétie du Sud, autre région séparatiste de la Géorgie.

L'analyse du déploiement des forces géorgiennes dans la région des Gorges de Kodori, aux portes de l'Abkhazie, «permet de conclure à la préparation d'une tête de pont en vue d'une opération militaire contre l'Abkhazie», a déclaré la diplomatie russe dans un communiqué. À la suite de conflits séparatistes meurtriers au début des années 1990, une force d'interposition russe de 2000 à 3000 hommes a été déployée en Abkhazie sous mandat de la CEI (ex-URSS, moins les États baltes). En Ossétie du Sud, c'est une force tripartite (Ossètes, Géorgiens et Russes) qui a été instaurée. La Géorgie a démenti toute concentration de troupes près de ces régions et a dénoncé la décision de Moscou.