La Cour suprême est saisie du cas Pinochet

Santiago — La Cour suprême du Chili a procédé hier à de nouvelles auditions sur le recours en cassation contre un arrêt de la Cour d'appel de Santiago, qui a suspendu il y a dix mois la procédure engagée contre le général Augusto Pinochet pour l'assassinat de 75 opposants sous sa dictature (1973-90).

Les juges ont entendu les arguments des avocats de la défense de Pinochet et des parties civiles, à l'origine de ce recours en cassation contre la décision de la Cour d'appel qui a suspendu la procédure, le 9 juillet dernier, en se fondant sur la «sénilité légère à modérée» dont souffre le général Pinochet, âgé de 86 ans. Selon un avocat des parties civiles, Eduardo Contreras, la cour, qui avait procédé à une première journée d'auditions jeudi dernier, rendra son verdict au cours des deux prochaines semaines.