Pas d'ONG tibétaines à Johannesburg

New York — La Chine veut empêcher une troisième organisation non gouvernementale protibétaine de participer au sommet mondial pour le développement durable prévu fin août à Johannesburg (Afrique du Sud), dans une lettre au secrétaire général de l'ONU publiée hier.

La Chine considère que le Centre tibétain pour les droits de l'homme et la démocratie (TCHRD) est une organisation séparatiste «ayant pour but de séparer le Tibet de la Chine», selon cette lettre à Kofi Annan signée par l'ambassadeur de la Chine aux Nations unies, Wang Yingfan. Le comité préparatoire du sommet de Johannesburg, qui doit se prononcer sur les accréditations des différentes organisations désirant participer à la manifestation, doit tenir à partir de lundi en Indonésie sa dernière réunion avant l'ouverture du sommet, le 26 août.