Les Américains malaimés, surtout en terre d'Islam

Washington - L'image des États-Unis à travers le monde se dégrade, particulièrement dans les pays musulmans, selon un sondage publié hier.

Selon ce sondage de l'institut Pew, réalisé auprès de plus de 38 000 personnes dans 44 pays, l'image des États-Unis s'est détériorée en 2002 par rapport à 2000 dans 19 des 27 pays où les données étaient disponibles pour les deux années.

En Turquie, le nombre de personnes ayant une image positive des États-Unis a chuté de 22 points à 30 %. Au Pakistan, ce chiffre a baissé de 13 points pour atteindre un maigre 10 %. En Égypte, 69 % des personnes interrogées ont une image négative des États-Unis, de même que 75 % des Jordaniens.

L'image des États-Unis a toutefois progressé au Nigeria (+31 points à 77 %), en Ouzbékistan (+29 points à 85 %) et en Russie (+24 points à 61 %).

Selon le sondage, plus des trois quarts des personnes interrogées en France, en Allemagne et en Russie estiment que Washington est motivé par le pétrole dans sa volonté d'en découdre avec l'Irak.

En Grande-Bretagne, au Canada et en Italie, au moins 70 % des personnes interrogées ont une image favorable des États-Unis. Ce chiffre est d'environ 60 % en France et en Allemagne.

Les citoyens du monde entier se rejoignent pour admirer la culture et la technologie américaine, tout en critiquant ses idéologies et ses coutumes. Quelque 54 % des Canadiens, 67 % des Allemands, 71 % des Français et 84 % des Égyptiens interrogés jugent qu'il ne serait pas bon de trop les diffuser.

Par contre, 77 % des Canadiens déclarent aimer la musique, les films ou la télévision américains, comme 84 % en Côte d'Ivoire, 78 % au Venezuela, 76 % en Grande-Bretagne, 74 % au Japon, 70 % en Pologne et 66 % en France.