En bref: Vote décisif au Groenland

Nuuk — Environ 39 000 Groenlandais étaient appelés hier à aller, à pied, en scooter des neiges ou en traîneau, voter et renouveler le Parlement local de ce territoire de l'Atlantique-Nord, danois depuis 280 ans, mais qui, selon les sondages, aspire pour la première fois à l'indépendance.

Ces élections sont considérées comme décisives dans l'histoire de cette ancienne colonie danoise de 1741 à 1953, qui jouit depuis 23 ans d'un statut d'autonomie interne. Les Groenlandais ont été plus nombreux qu'en 1999 (date du dernier scrutin où la participation était de 76 %) à se rendre dans les bureaux de vote, selon les autorités. Les premiers résultats sont attendus aujourd'hui. Les sondages prévoyaient une percée spectaculaire du parti pro-indépendantiste d'extrême gauche Inuit Ataqatigiit (IA), qui recueillerait près de 30 % des voix, soit presque autant que le parti Siumut (social-démocrate), au pouvoir depuis 23 ans.