En bref: Zakaïev ne sera pas extradé

Copenhague — Le Danemark a refusé hier d'extrader vers la Russie le responsable tchétchène Akhmed Zakaïev, arrêté fin octobre à Copenhague à la demande de Moscou, relançant les tensions déjà vives entre les deux pays.

Akhmed Zakaïev, émissaire du président indépendantiste tchétchène Aslan Maskhadov, est accusé par les autorités russes d'activités terroristes dans les années 1990, et jusqu'en 2001. Copenhague a rejeté la demande d'extradition russe à son encontre, estimant qu'il n'y avait pas de preuves suffisantes pour la justifier et que les documents à charge envoyés par la Russie étaient imprécis et basés dans une large mesure sur des informations de seconde main. Le gouvernement russe a dénoncé ce refus, y voyant une décision inspirée par des considérations politiques. «Nous considérons cette décision comme une violation des règles internationales, y compris de la Convention européenne contre le terrorisme, et nous avons l'intention de solliciter une audience d'arbitrage à la Cour européenne à ce sujet», a déclaré un représentant du Parquet général.