En bref: La «bataille» continue en Colombie

Bogotá — La guérilla des FARC va «poursuivre la bataille pour la conquête du pouvoir» en Colombie par «tous les moyens de lutte» et accuse le pouvoir de «désintérêt absolu» pour un échange de prisonniers, dans un communiqué publié hier sur leur site Internet.

Il s'agit de la première réaction des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, marxistes) après la confirmation, la semaine dernière par le pouvoir de sa disposition à négocier avec les rebelles un accord humanitaire pour un échange entre leurs otages et les guérilleros détenus.